Les jeunes de la Juventus se sont imposés samedi sur le score de 1 à 0 sur le terrain de l’Ascoli, alors 10ème du classement. Le match se jouait dans le cadre de la 24ème journée de championnat, et une victoire permettait à la Juventus d’être mathématiquement qualifiée pour la phase finale. De plus, puisque le Chievo, second, a été tenu en échec sur la pelouse de Sassuolo, troisième, elle gardera sa première place.

Déroulement du match

Fabio Grosso a aligné hier après-midi un 4-3-3: Loria dans les buts, en défense Semprini, Rogerio, Vogliacco, et Andersson, au milieu Muratore, Caligara, Kanoute et en attaque Zeqiri, Leris, Pereira.

Les autres convoqués étaient Marricchi dans les buts, Coccolo, Beruatto et Tripaldelli en défense, Ndiaye, Bove et Touré au milieu et Clemenza, Galtarossa et Mosti en attaque. Le gardien Barosi était également présent, bien qu’il appartienne à la catégorie des moins de dix-sept ans.

Mehdi Léris

Si Ascoli attaque fort en se procurant plusieurs occasions en tout début de match, c’est finalement le français de la Juventus Mehdi Léris qui ouvrira la marque à la 36ème, reprenant de la tête un beau centre de Rogerio. Il est le troisième meilleur buteur de l’équipe, derrière Clemenza et Kean, avec 8 réalisations en championnat. Le reste du match est plutôt équilibré : les joueurs de Di Mascio lancent des attaques dangereuses venant surtout de leurs deux garçons en forme Edoardo Tassi et Jacopo Ciarmela notamment une en toute fin de match bien reprise par Loria. Quant à la Juve, elle ne fait pas preuve d’une grande créativité, mais se procure quelques occasions à l’image de cette reprise du Suisse Andi Zeqiri dans la surface qui passe de peu près du poteau adverse.

Après avoir battu cette formation une première fois à l’aller sur le score de 3-2, les garçons s’imposent encore une fois malgré une belle prestation des joueurs d’Ascoli. C’est leur 19ème victoire en 24 matchs, eux qui n’ont été battus que quatre fois cette saison, concédant un nul. Les garçons de Grosso sont donc qualifiés pour la phase finale avec 58 points.

Les jeunes promesses

Le jeune attaquant de 17 ans Moise Kean n’a pas été convoqué cette fois-ci, puisqu’il n’est pas totalement remis de sa blessure à la cheville. Luca Clemenza, l’un des joueurs les plus en vue de ce championnat, entre en début de seconde période pour remplacer Caligara. Rien à signaler de sa part, si ce n’est une occasion manquée de peu sur un centre de Léris, alors qu’il surgit dans la surface adverse. Le gardien Mattia Del Favero, lui, manque à l’appel puisqu’il a été convoqué en équipe première, qui se déplaçait à la même heure à Pescara, afin de compenser la non convocation de Buffon.

Le classement à la 24ème journée

La Juventus atteint les 58 points, tandis qu’Ascoli descend à la 13ème place. Alors que dans les autres poules, les équipes qualifiées ne sont pas encore déterminées, la Juventus l’est avec sept points d’avance sur le second. Prochain match le 29 avril contre Pescara !

Zoom sur :

Simone Muratore, 18 ans 

Avec 22 apparitions en championnat et 7 buts dont un doublé la semaine dernière, le milieu de terrain piémontais est le joueur le plus utilisé par Fabio Grosso cette saison. Arrivé en 2013 à la Juventus en provenance de Saluzzo, sa ville natale située à quelques kilomètres de Turin, Muratore s’est crée une place centrale dans l’effectif bianconero. S’il joue normalement au milieu de terrain, il peut cependant reculer et se placer en défense centrale, comme ce fut le cas plusieurs fois cette saison.

Après sa rupture des ligaments croisés la saison dernière, on peut dire que le jeune milieu s’est bien repris. Il a été titulaire sur presque toutes ses apparitions en championnat n’étant entré en tant que remplaçant qu’une seule fois, et a joué l’intégralité des matchs de la Juventus en Youth League, soit 7 puisqu’elle a été arrêtée en 16ème de finale par l’Ajax. Muratore porte bien son brassard de capitaine; le jeune juventino a plusieurs fois guidé son équipe, comme ce fut le cas durant le match de Ligue des Champions contre Lyon, lors duquel il a été brillant. Il est également reconnu à sa juste valeur en étant appelé par Allegri pour le quart de finale contre le Milan le 25 janvier dernier. Certes, il ne rentrera pas, mais c’est déjà pour le jeune homme un pas vers le succès.

Un prêt en Serie B l’an prochain? Même si la Juventus aimerait le garder au sein de son équipe pour le moment, le jeune garçon de bientôt 19 ans est très suivi, notamment par Brescia. Cependant, il ne pense pas à cela pour le moment, il préfère à juste titre se concentrer sur son présent: «Je travaille jour après jour pour peut-être espérer un futur en Serie B. Après nous verrons, il faut d’abord terminer la saison, et après nous évaluerons les possibilités»

Simone Muratore est un garçon déterminé, qui espère réussir sur tous les plans: «Je suis très motivé cette année, parce que je veux récupérer ce que j’ai perdu l’an dernier [à cause de sa blessure, ndlr]. Je veux dire aux tout jeunes qui sont attirés par le monde du foot de ne jamais abandonner, même quand vous vous sentez un peu moins bien, ou que les choses se passent mal. Il faut toujours prendre les occasions et se battre jusqu’à la fin, comme le dit notre devise». Un gamin décidément da Juve.

LAISSER UN COMMENTAIRE