Invité de J-tv hier, Daniele Rugani, le défenseur de la Juve a parlé football. Mais avant toute chose, il a tenu à rendre hommage à Davide Astori, décédé tragiquement dans la nuit de samedi à dimanche. « Je veux tout d’abord présenter mes condoléances à la famille de Davide Astori. C’est quelqu’un de bien qui nous a quittés, je crois que c’est la meilleure manière de le qualifier. Un garçon avec de bons principes, loyal et respectueux… Une personne au grand cœur. J’ai eu la chance de le connaître avec la Nazionale et il laissera un souvenir ineffaçable dans le cœur de tous ».

Il a ensuite évoqué le match contre la Lazio, et sa passe décisive pour Dybala : « Paulo a presque tout fait tout seul. Il a été phénoménal en marquant ce but. Après, en plaisantant, je lui ai dit ‘ça c’est de la passe décisive’ et il me l’a confirmé. Je ne sais pas si ce but sera décisif, vu qu’il y a encore beaucoup de matchs à jouer, mais c’est un tournant, surtout si on prend en compte le résultat du Napoli contre la Roma ».

C’est une fois de plus la mentalité de l’équipe qui a fait la différence : « Notre force c’est d’y croire jusqu’au bout (Fino Alla Fina en vo ndlr). Ce ne sont pas juste des mots, c’est notre ADN et nous l’avons prouvé dans ce match difficile, contre une équipe robuste, qui se défend bien. Ils avaient des joueurs forts et rapides devant, capables de frapper en contre comme ils l’avaient fait les deux premières fois qu’on les avait affrontés ».

Coupable d’erreurs à répétition en début de saison, la défense de la Juventus a retrouvé son meilleur niveau : « Nous sommes redevenus la vraie défense de la Juve. La solidité a toujours été notre force et cela ne dépend pas seulement des défenseurs. Quand il y a de tels progrès, c’est le fruit du travail de toute l’équipe, à commencer par celui des attaquants. Il y a quelques différences entre la défense à 3 et la défense à 4, mais au-delà de la stratégie, c’est l’attitude et l’envie de sacrifice qui comptent ».

Demain, la Juve joue son avenir européen face à Tottenham : « Mercredi, tous les détails vont compter. Ce sera un match plus ouvert que contre la Lazio, qui avait un bloc très bas, avec tous les joueurs derrière la ligne du ballon. Théoriquement, les équipes anglaises ne jouent pas de cette façon. Nous partons d’un 2-2 à domicile et nous devrons nous donner à 100% parce qu’il faudra un match extraordinaire pour gagner ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here