Après des débuts difficiles, le jeune défenseur Daniele Rugani obtient de plus en plus de temps de jeu. Dans une interview à Sky Sport, il a fait un retour sur ses débuts et la confiance qui grandit à son égard au sein de l’effectif bianconero.

Ces premiers mots ont été tout d’abord pour Allegri qui lui confirme toujours plus sa confiance en lui : « Je vis ce moment avec beaucoup de joie et de fierté. Pour moi c’est une grande satisfaction d’avoir été choisi par l’entraîneur. Maintenant, j’essaie de lui rembourser cette confiance en faisant de mon mieux sur le terrain. Il a toujours beaucoup parlé avec moi en me conseillant d’être patient, de rester tranquille. Allegri a toujours été là pour moi. »

Au-delà de l’entraîneur, Rugani est aussi très entouré par ses coéquipiers au sein du vestiaire : « Dans un club comme la Juve, avec de grands joueurs qui écrivent l’histoire du football, on ne peut entrer que sur la pointe des pieds. J’ai fait comme cela et grâce à l’aide de mes coéquipiers, je suis en train de me faire ma place. Surtout grâce à mes compagnons en défense. Ce sont trois joueurs extraordinaires, avec des caractéristiques spécifiques qui, une fois misent ensemble, forment un défenseur parfait. De Barzagli, je prendrais son attention et sa concentration, sa capacité d’être toujours au bon endroit en faisant toujours ce qu’il faut. De Chiellini, l’agressivité et la compétitivité. De Bonucci, sa personnalité, sa technique et sa capacité d’imposer le jeu à un haut niveau technique, même en étant sous pression. »

Quant à la manière dont il se décrirait lui et le chemin parcouru jusque là : « Je suis quelqu’un de réfléchi et peu impétueux, même s’il faut l’être un peu, j’apprend jour après  jour pour étendre mon bagage. Si je devais choisir un seul moment, je dirais mon entrée en Ligue des Champions contre Séville. Je me suis dit : c’est un rêve qui se réalise, être à la Juve et jouer sur un terrain de ce genre. »

Il a conclu sur les objectifs qui restent à atteindre : « Nous ne pensons pas au Scudetto. Il reste 6 matchs, les adversaires ne lâchent rien, il reste encore des points à prendre et nous devons garder le pied sur l’accélérateur jusqu’à la fin. »

LAISSER UN COMMENTAIRE