La Juve ne s’arrête jamais. Pas de Ligue des Champions cette semaine mais un rendez-vous important contre le Genoa pour reprendre la marche en avant en championnat. Et c’est un Sarri porteur de bonnes nouvelles qui s’est présenté devant la presse : « Miralem est revenu de Lecce sans lésions, seulement de la fatigue. Hier, il n’était pas en mesure de jouer, tout comme Higuain, qui est sorti sans blessures notables, mais il n’était pas assez remis pour s’entraîner. On verra aujourd’hui comment ils vont. Douglas Costa est revenu dans le groupe, mais il n’a fait qu’un entraînement après 45 jours d’inactivité, on verra s’il peut jouer un morceau de matchs ».

Laissé au repos contre Lecce, Ronaldo fera son retour et sera sûrement accompagné de Dybala en attaque et Bernardeschi en numéro dix. Le Mister ne voit pas encore le retour du 4-3-3 : « Cuadrado en ailier dans un trio ? On verra aujourd’hui mais sans Higuain, c’est difficile de penser à un trio d’attaque ». Bernardeschi vers une nouvelle titularisation, lui qui était la principale cible des critiques après le nul contre Lecce : « Il va bien. A Lecce, il a raté des occasions mais tous les autres aussi. C’est un discours qui concerne toute l’équipe ».

Malgré la fébrilité de la défense, Sarri est plus inquiet pour son attaque : « Nous avons une moyenne d’un but par match mais nous sommes la meilleure défense du championnat. Je crois que la moyenne de buts de toutes les équipes a augmenté, en Serie A on marque beaucoup plus. Sur les derniers matchs, nous n’avons presque encaissé que des buts sur pénalty, la situation n’est pas si mal même si peut progresser ». Le turn-over en défense sera limité : « Des joueurs aussi émoussés auraient tous besoin de repos mais en défense nous avons besoin de régularité et je ne peux pas sortir les deux ».

Quant à l’attaque : « Lors des 5 ou 6 derniers matchs, nous avons beaucoup créé et on se met en situation pour être dangereux. Mais nous avons un pourcentage de réalisation bas. Nous devons travailler sur cela. Ensuite, savoir si c’est quelque chose de matériel ou mental, on pourrait en parler toute la journée. Selon moi, c’est plutôt mental ».

Le Genoa n’est pas un adversaire à sous-estimer car « il a des qualités techniques surprenantes. Thiago Motta vient à peine de débuter son expérience mais j’ai déjà l’impression qu’il a déjà apporté quelque chose. Quand tu joues tous les trois jours, les matchs sont tous très difficiles ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here