Ça y est. Buffon raccroche les gants de la Juventus. Le football aura un goût amer pendant quelque temps, car comme l’a dit Gérard Piqué à la légende italienne « Le football se porte mieux quand tu es dedans ». Cette idole des jeunes mais aussi des plus anciens, ce modèle à suivre et cet homme unique aura marqué les esprits pendant plus de 23 ans de carrière, dont 17 à la Juve. Du coup, on a pensé à vous. Pour que vous puissiez continuer à pleurer sous votre plaid avec vos chips en essayant d’oublier la rupture, on vous donne nos arguments pour dire que oui, le dernier rempart de la Juventus et de la Nazionale est le plus grand gardien de l’histoire. Et si vous n’êtes pas d’accord, il faut qu’on vous l’avoue… on s’en fiche un peu. Laissez-nous dans notre amour non ? À la question « Pourquoi Gianluigi Buffon est le plus grand gardien de l’histoire ? », nous vous répondons :

  1. Parce que c’est un romantique

Il faut se rendre compte du sens du devoir et de l’amour du maillot de cet homme. Gigi Buffon, le plus grand gardien du monde, 23 ans de carrière… n’a pour l’instant fait que deux clubs. Rares sont ceux qui peuvent encore s’en vanter, et c’est bien évidemment un argument à prendre en compte quand nous parlons football.  Là on parle quand même d’un type qui gagne une Coupe du Monde en 2006. L’année d’après, il descend en Serie B avec son club. Imaginez un peu le feuilleton du mercato de cette saison ; il aurait pu aller absolument partout. Il a choisi la Juve, pour faire passer un message. C’est ce qu’il déclare à Gérard Piqué dans une interview pour Piqué+ : « Je suis content d’être resté en Serie B, car je pense qu’il y a certains hommes, certains joueurs qui ont l’opportunité de donner au sport un peu d’espoir à travers leurs décisions, pour le public et les fans. Il était temps que quelqu’un comme moi lance un message : que certains joueurs ont encore des sentiments, et que dans la vie il y a plus important que la popularité et l’argent ». Quel homme. Difficile d’imaginer que le football connaîtra une nouvelle fois quelqu’un de si fidèle. Pour cet amour du maillot et ce romantisme qui l’anime, Buffon n’est déjà pas comparable aux autres gardiens.

  1. Parce que c’est un mur

Le côté romantique, c’est bien mignon, mais les sans cœur que vous êtes ne prendront pas cela comme un argument valable. On passe au concret, à ce qu’on demande le plus à un gardien : arrêter ce satané ballon. Et ça, Buffon sait le faire. On parle d’un homme qui, en 655 matchs à la Juve, a réalisé 300 clean sheets, ce qui équivaut à 45,8% de ses matchs ! Sa claquette face à Zizou en finale de Coupe du Monde 2006, sa parade soudaine et absolument parfaite en finale de Ligue des Champions face à Milan en 2003, son arrêt contre le Barça en 2017… il y a beaucoup trop d’arrêts d’anthologies dans la carrière de Gigi pour pouvoir tous les nommer. Voilà une petite compilation de l’UEFA des plus grands arrêts de Gigi.

C’est bien beau tout ça, mais cinq arrêts dans une carrière ce n’est pas beaucoup. Là, on ne compte pas sa triple parade face à Parme en 2002, son premier arrêt face à Milan et tous ceux de son extraordinaire Coupe du Monde 2006 qui lui ont valu d’être deuxième au classement du Ballon d’Or. Pas encore convaincus ? On a trouvé cette vidéo pour vous.

  1. Parce que c’est un leader né

Cela peut paraître anecdotique. Aussi, si ce n’est sûrement pas l’aspect le plus important chez un gardien de but, ça l’est chez un capitaine. Et Gigi l’a un peu toujours été, capitaine. Même sans ce brassard, il a toujours été un leader. Un gardien, ce n’est pas juste fait pour arrêter des buts. Il voit tout, tout le temps, les erreurs et les failles dans l’équipe adverse. Il voit aussi la souffrance que son équipe endure dans les moments difficiles. Et normalement, il doit être là pour motiver ses coéquipiers. Peu de joueurs peuvent se vanter d’avoir été d’aussi bons capitaines que Gianluigi Buffon. Pendant 17 ans, il a mené la Juve, l’a suivie en Serie B et dans les moments difficiles. Mais au-delà de ça, c’est lui qui en a été le principal leader, notamment depuis le départ d’Alessandro Del Piero. Gigi a été un leader du temps de beaucoup de joueurs : d’abord Nevded, Trezeguet et Del Piero, puis Marchisio, Chiellini, Pirlo… Depuis 2001 et son arrivée à la Juve, il a toujours eu un rôle crucial dans les vestiaires et sur le terrain. Difficile de passer un match à fort enjeu sans que Gigi ne se mette à hurler sur ses joueurs ou à frapper Chiellini, en plus de stopper la quasi-totalité des ballons.

  1. Parce que son palmarès de trophées et de records est plus long que les conditions d’utilisation d’Instagram

Au cours de cette longue carrière, il y a eu des trophées. Tellement de trophées. En équipe, que ce soit avec Parme, la Juve ou la Nazionale, il a toujours gagné. Seul, il a de nombreuses fois été gratifié de distinctions personnelles. On se fait un petit récapitulatif ?

  • Avec Parme :

Une Coupe UEFA, une Coupe d’Italie et une Supercoupe d’Italie. Et tout ça la même année, en 1999 (sinon c’est pas drôle hein). C’est son premier club, et Gigi pose déjà les bases en montrant qu’il va devenir le plus grand de tous les temps.

  • Avec la Juve :

Attention, ça décoiffe. 11 titres de Serie A (oui 11, pas 9, parce que le Calciopoli faut se renseigner avant d’en parler, vive les Scudetti), 1 titre de Serie B, 4 Coupes d’Italie (consécutives en plus), 5 Supercoupes d’Italie. Le seul trophée qui manque, c’est bien évidemment la Coupe aux grandes oreilles, alors qu’il a été 3 fois finaliste. Ceux qui disent que cela lui enlève le statut de légende, on vous rappelle qu’un certain Ronaldo n’en a jamais gagné non plus !

  • Avec la Nazionale :

Un petit championnat d’Europe d’Espoirs, en 1996, a permis de le lancer dans sa carrière. En 2006, il remporte la Coupe du Monde, notamment grâce à son arrêt face à Zidane. En 2012, il est finaliste de l’Euro. Il n’a jamais remporté la Coupe des Confédérations (qui est un trophée minime) et l’Italie n’est arrivée que troisième lors de sa participation en 2013.

  • Ses trophées et distinctions personnels :

Gigi a été une fois deuxième au Ballon d’Or, toujours après cette Coupe du Monde 2006. Beaucoup sont très déçus qu’il ne l’ait pas remporté. Il est également arrivé quatrième en 2017. L’IFFHS (International Federation of Football History and Statistics) l’a récompensé de nombreuses fois. Cinq fois, il a reçu le titre de meilleur gardien du monde sur une année. En plus de cela, cette même fédération l’a nommé meilleur gardien du monde sur la décennie 2001-2010, sur la période 1997-2011 et sur tout le XXIème siècle. 4 fois gardien européen de l’année, 13 fois meilleur gardien de Serie A, deux fois meilleur gardien de l’année UEFA, une fois meilleur footballeur de l’année UEFA… Vous l’avez compris, on ne va pas vous faire toute la liste puisqu’elle est bien trop longue. On vous rajoute juste qu’il est le gardien avec le plus long record d’invincibilité en Serie A : 973 minutes.

  1. Parce qu’il est validé par la street

Nombreuses sont les personnalités du football qui n’ont cessées de complimenter Buffon sur son immense carrière. Voilà un petit aperçu des traces laissées par le gardien sur son passage.

« Buffon est le meilleur gardien de tous les temps. Il a toujours été décisif » a déclaré David Trezeguet, coéquipier de Gigi et la Juventus mais aussi adversaire en finale du mondial 2006.

Un autre joueur français l’a congratulé sur sa carrière : « Gigi est un leader né, un footballeur incroyable mais aussi une très belle personne ». C’est bien évidemment Zizou, qui s’est fait voler son rêve de deuxième Coupe du Monde par le gardien italien.

Marcelo Lippi, considéré comme l’un des plus grands entraîneurs de tous les temps, a affirmé que « Gigi est unique dans tous ses aspects ». Effectivement, on risque d’attendre quelques décennies avant de retrouver un footballeur aussi humain, avec les pieds sur terre.

Même Manuel Neuer, excellent gardien, l’a confessé. « Gigi est un modèle pour moi » a déclaré le portier allemand.

« Gigi est unique et probablement le meilleur gardien de tous les temps. Le voir jouer et s’entraîner, c’est génial ». Le Maestro Andrea Pirlo, ancien coéquipier de Gigi et son grand ami, assume sans hésiter que Buffon est le plus grand.

En fait, Buffon, c’est le gardien préféré de ton gardien préféré. C’est aussi le papa de millions d’italiens et de bianconeri qui ont découvert le football grâce à lui. Il est classe, humain, unique. Et, oui, c’est le plus grand de tous les temps.

Merci Gigi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here