Elle est de retour ! Après quelques mois d’attente, la plus grande compétition européenne reprenait ses droits aujourd’hui pour la Juventus. En effet, les bianconeri, pour leur premier match, se déplaçaient au stade Mestalla pour y affronter le FC Valence. Rencontre historique d’ailleurs vu que les deux clubs ne se sont jamais affrontés dans leur histoire. L’occasion donc pour la Juve de démarrer la compétition sur une victoire dans ce groupe H compliqué. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a eu énormément d’émotions lors de ce match, du moins pendant la première mi-temps.

Un match rocambolesque

Dès l’entame du match, la Juventus s’est montrée très dominatrice mais n’a pas eu de chance face aux buts. D’abord Mandzukic qui rate une énorme occasion après dix minutes seulement, ensuite c’est Khedira qui rate le cadre alors que le but était tout fait. De plus, l’allemand se blesse peu après et doit céder sa place à son compatriote Emre Can.

Mais le fait le plus incroyable de cette première période, c’est bien le carton rouge adressé à Cristiano Ronaldo. C’est tout simplement honteux. Il n’y a pas de mots. Tout par d’un coup franc bianconero, où on ne sait pas comment, Murillo s’écroule dans la surface alors qui n’y avait absolument rien. Du moins rien qui ne justifie un rouge sec. Excédé par le comportement du valencien, Ronaldo lui adresse quelques mots en posant sa main sur la tête de son adversaire. Mais un carton rouge monsieur l’arbitre ? Sérieusement ?

https://platform.twitter.com/widgets.js

Bref la Juve ne se laisse pas abattre loin de là, elle se projette vers l’avant et tente de marquer ce but tant attendu. Cancelo arrive même à trouver la barre. Heureusement pour nous et pour le football, un penalty est sifflé pour la Juventus juste avant la mi-temps. Comme un goût de justice, où enfin l’arbitre se décide de siffler pour nous. Des remords peut-être ? Notre maestro, Pjanic, se charge de le tirer : cela fait 1-0 pour la Juve au terme des 45 premières minutes.

Aux retours des vestiaires, l’équipe est plus remontée que jamais et continue à attaquer, alors qu’elle est en infériorité numérique rappelons-le. Tous les efforts finissent par payer.

En effet, un deuxième penalty est sifflé, Pjanic s’en charge à nouveau et c’est 2-0 pour la Juve. La fin de match a été gérée jusqu’au bout avec une défense de fer et des nerfs d’acier.

Sczcesny a, lui aussi, impressionné grâce à l’arrêt effectué sur le penalty de Valence en toute fin de match.

Les tops

On peut dire réellement que toute l’équipe a bien géré ce match. Dès le début, les bianconeri ont cherché tout de suite à s’imposer en patron sur la pelouse et de marquer le plus vite possible. Même après les difficultés rencontrées à la suite de l’expulsion de Ronaldo, les joueurs n’ont rien lâché et ont été chercher tous ensemble la victoire qui semblait difficile à première vue.

Quelques joueurs sont sortis du lot comme Joao Cancelo qui depuis le début de la saison est phénoménal. De même que Blaise Matuidi qui lui aussi est assez constant depuis la reprise et qui se donne comme toujours à fond à chaque match. Notre défense a également été impériale en repoussant comme il se doit les attaques de Valence. Un très bon Federico Bernardeschi, qui prend de l’ampleur au fil des matchs. Emre Can, lui aussi, même si il travaille dans l’ombre, apporte beaucoup dans le milieu. Et pour finir, bien évidemment, Miralem Pjanic qui offre la victoire à la Vieille Dame grâce à son doublé.

Les flops

Oui il y a quand même un flop dans ce match. L’arbitre. Même s’il se « rattrape » sur les deux penaltys, sa décision sur l’action de Ronaldo est inexplicable et nous renvoie au triste épisode de Cardiff lors de la saison 2016-2017. Heureusement pour lui, sa décision n’influence pas le résultat final. Celui d’une victoire méritée pour la Juventus.

L’autre point noir, c’est aussi la blessure de Douglas Costa contractée alors qu’il venait de rentrer en jeu. Il devrait normalement être rétabli après son retour de suspension. 

Quoi qu’il en soit, la victoire est là, et on peut dire que la Juventus démarre bien sa campagne en remportant son premier match. Retour en Italie à présent. Les bianconeri se déplaceront, dimanche, sur la pelouse de Frosinone pour le compte de la 5ème journée de championnat. Sans Khedira et Douglas Costa mais avec Ronaldo, peut-on espérer une cinquième victoire de suite ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here