« Plus longue est l’attente, plus grande est la récompense« .

Le tweet d’Axel Witsel, posté après son transfert tombé à l’eau dans les dernières secondes du mercato estival, prend aujourd’hui un sens différent. Promis à la Juventus, l’international belge n’a pas pu résister à l’offre colossale du Tianjin, club chinois entraîné par Fabio Cannavaro. Là-bas, le milieu de terrain touchera 50 millions d’euros nets sur 3 saisons. Le Zenith, de son côté, se réjouit d’empocher près de 20 millions d’euros pour un joueur dont le contrat s’achevait en juin. La Juve, elle, pensait pouvoir conclure l’affaire pour environ 6 millions d’euros.

Le retournement de situation a donc été soudain, à l’image de cette irruption inattendue de la Chine sur le mercato international avec des recrues de grande classe, comme Carlos Tevez bien connu des tifosi bianconeri. La semaine dernière encore, l’entraîneur adjoint du Zenith, affirmait encore que Witsel était très serein car il était sûr de rejoindre la Juventus, en hiver ou en été. Contacté par Tuttosport, le joueur lui-même a évoqué « un choix très difficile parce que d’un côté, il y a une grande équipe et un top club comme la Juventus, mais de l’autre il y avait une offre impossible à refuser pour le futur de ma famille. Les dirigeants bianconeri se sont comportés comme des seigneurs avec moi et je ne peux que leur en être reconnaissant. Je serai tifoso de la Juventus et j’espère qu’elle gagnera la Ligue des Champions. Et puis qui sait ? Peut-être que dans le futur, nos routes se recroiseront« . Une issue peu probable comme le montre l’exemple de Draxler. L’Allemand, qui avait refusé la Juventus un an plus tôt, s’est vu proposer à la Juventus qui l’a cette fois recalé.

De même, la direction se serait bien passée du soutien proclamé de Witsel. Après avoir conclu l’arrivée de Rincon, Paratici et Marotta espéraient pouvoir offrir une meilleure alternative à Marchisio que Hernanes, qui de son côté refuse les offres en provenance de Chine. A la recherche d’un milieu supplémentaire, la Juventus fait de nouveau l’objet de rumeurs plus ou moins crédibles dans la presse. Les noms de Luiz Gustavo (Wolfsbourg), Roberto Gagliardini (Atalanta, très proche de l’Inter), Charles N’Zonzi (Fc Séville) ou encore Corentin Tolisso (Olympique Lyonnais) sont ainsi évoqués. Mais il faudra attendre quelques jours pour y voir plus clair dans la stratégie du club. Et pour ceux qui espéraient voir Mandragora évoluer dans l’ombre de Claudio Marchisio, inutile de se faire de faux espoirs. Le jeune milieu de terrain est proche d’un retour à Pescara en prêt, accompagné de deux autres joueurs appartenant à la Juve : Alberto Cerri et Mame Thiam.

LAISSER UN COMMENTAIRE