Allegri s’est exprimé cet après-midi en conférence de presse, en vue du match qui opposera demain soir les Bianconeri à Bologne. Si le Mister pointe le manque de solidité de son équipe sur les derniers matchs, il se dit prêt à revoir sa gestion, et à tout donner sur le terrain afin de conquérir un objectif historique : un septième Scudetto d’affilée.

Un match décisif

Allegri resitue le contexte: le match sera décisif, et il faudra veiller à ne pas laisser de points en route. «La Juventus a actuellement 88 points, soit un peu plus que la saison dernière. Et le championnat est encore ouvert grâce au Napoli qui réalise une saison extraordinaire. Ces 88 points sont le fruit de notre travail, et de notre volonté d’atteindre nos objectifs. Il reste trois journées, nous sommes à une vingtaine de jours de la fin du championnat et demain, c’est un match à remporter absolument qui nous attendra. Cela nous aidera à préparer au mieux la Coupe d’Italie». Celle-ci aura effectivement lieu mercredi.

Montrer des signes de solidité et tuer plutôt que gérer, l’objectif est annoncé

«Bologne a des joueurs de qualité, bien organisés et viendra à Turin avec l’objectif de gagner. Nous devrons les affronter avec détermination et respect, et tirer des leçons des points que nous avons laissés en route, je pense notamment à Crotone. Les garçons l’ont compris et en cette période, nous sommes enthousiastes. Il faut veiller à ne tomber ni dans la prétention ni dans la conviction que le match de demain sera simple. Demain sera un autre pas vers le Scudetto».

«Le mental détermine toute chose. Il suffit de repenser à San Siro, durant lequel nous avions le contrôle du match jusqu’à ce qu’arrive un coup de pied arrêté sur lequel nous avons mal défendu. Demain, nous aurons besoin de donner des signes de solidité. L’aspect psychologique peut renverser un match en une minute. J’avais dit aux garçons que notre seul risque était celui de sortir du match. Les adversaires ont marqué un but, le stade les a poussés et l’Inter a ainsi réalisé son meilleur match de la saison du point de vue de l’intensité et de la technique».

«En seconde période, au lieu de chercher le deuxième but, nous nous sommes un peu endormis. C’est parce qu’étant réduits à dix, l’Inter ne parvenait pas à venir nous chercher. Ensuite, ils ont marqué. A ce moment, nous nous sommes retrouvés en difficulté, nous avons pris une claque. Ces moments là doivent être gérés, ce sont des choses qui peuvent arriver et nous, non contents, nous avons également encaissé le second. Heureusement que les garçons y ont cru ensuite. L’Inter avait tellement donné qu’il suffisait de rapprocher le ballon de la surface pour pouvoir créer des situations dangereuses. A Madrid, le pénalty naît d’une distraction de notre part. Nous ne pouvons pas nous permettre ce genre d’erreur à la 90ème. Contre le Napoli, c’est pareil. Cela nous est arrivé plusieurs fois».

«Nous espérons que Bologne continue de perdre. Cela dit, nous ne sommes pas solides en ce moment, et demain sera un examen important. A Benevento, nous avons pris deux buts, mais nous pouvions en prendre quatre ou cinq, parce qu’après le 2-2 Szczesny a fait une parade décisive. Nous avons tenu 18 matchs sans encaisser de but, et maintenant, nous en sommes à 6 en 4 matchs. Cela en dit long sur le manque d’attention et de solidité de l’équipe».

Composition probable

«Demain Dybala et Higuain partent titulaires. Ce sont eux qui doivent marquer les buts décisifs».

«Mandzukic ne sera pas disponible, nous espérons le récupérer pour la Coupe d’Italie. Pareil pour De Sciglio, Sturaro et Chiellini. Pjanic est quant à lui suspendu».

«Bernardeschi n’est pas encore capable de tenir 90 minutes. A Milan, il a fait une très bonne entrée. Il a beaucoup progressé sur le plan mental. Tous doivent avoir cette rage, cette agressivité. Cet objectif est tellement énorme, il ne doit pas nous échapper. Le match de demain sera intense, et ce grâce à l’aide des supporters».

«Demain, Buffon joue, et ce sera également le cas en Coupe d’Italie. Au milieu, je choisirai soit Marchisio, soit Bentancur».

Futurs

«Je suis lié à la Juventus, je m’y sens bien. Il n’y a rien d’autre à dire. La seule chose qui compte en ce moment, c’est de remporter notre septième Scudetto».

«Dybala?Je ne donne pas de feu vert, c’est le club qui s’en occupe. Mais je pense qu’il est très important pour nous, il a fait une grande saison et il a une marge de progression importante. Il faut quant à lui qu’il se remette en question chaque jour, comme tout le monde. Parler de mercato n’a aucun sens pour le moment. Je pense que le joueur veut encore donner beaucoup à la Juventus, surtout durant ces trois matchs».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here